Saigon Hanoi 3

Hô Chi Minh temporise 7

À noter que le plan d’opérations contre Haiphong — document saisi par le Vietnam et signé du capitaine Dercourt — est daté du 21 octobre, c’est-à-dire est postérieur de deux jours au télégramme de l’amiral d’Argenlieu relaté ci-dessus et soulignant la nécessité d’une riposte immédiate sur Hanoi. Barjot poursuit : le 27 novembre, Valluy a prescrit au général Morlière d’imposer ... Read More »

Hô Chi Minh temporise 6

6° Dans la conjoncture où le Gouvernement de Hanoi se trouve actuellement placé par l’action prématurée des chefs de son armée, une chance reste peut-être encore d’éviter le conflit. Il faut ôter définitivement tout espoir aux éléments extrémistes d’imposer par la violence et la terreur leur système totalitaire à l’Indochine et de jeter dehors les troupes fran¬çaises lorsque l’équilibre des ... Read More »

Hô Chi Minh temporise 5

Vers la seconde phase du « plan Valluy » Le commandement français s’était assuré le contrôle total de la base Haiphong-Baie d’Along, mais, ce faisant, il avait amené l’adversaire à mettre en état de défense le reste du Tonkin et à rendre ainsi de plus en plus problématique une poursuite facile du plan d’Argenlieu-Valluy. Dès son inspection à Haiphong le ... Read More »

Hô Chi Minh temporise 4

L’appel à l’opinion française Se refusant à céder à la pression française, Hô Chi Minh, le 6 décembre, a, sur les conseils de Giam, adressé par radio un appel à l’Assemblée nationale française. Après avoir affirmé, une nouvelle fois, le désir sincère du Gouvernement et du peuple vietnamiens de collaborer fraternellement avec le peuple français, et le désir du Vietnam ... Read More »

Hô Chi Minh temporise 3

La mission Sainteny Le 2 décembre, dans l’après-midi, Sainteny, dont le Dakota arrive au Tonkin escorté de six chasseurs, atterrit à Hanoi. Il est reçu à l’aéroport par les personnalités, Morlière, Lami, Giam, Nam, les consuls anglais et américain, etc. Giam excuse Hô Chi Minh, souffrant. Dans la soirée, Morlière ne cache pas sa satisfaction de voir son intérim se ... Read More »

Hô Chi Minh temporise 2

Le but reste toujours — dans des conditions bien meilleures qu’il y a un mois — de créer un climat favorable non seulement à la reprise de l’étude en commun des modalités d’application du modus vivendi, mais encore à l’engagement des prochaines négociations générales à Paris. Comme vous rejoignez votre poste avec le préjugé favorable, une grande occasion vous est ... Read More »

Hô Chi Minh temporise

Dans le télégramme qu’il adresse à Paris pour justifier sa décision d’envoyer J. Sainteny à Hanoi, Valluy a d’abord expliqué comment et pourquoi la réunion des commissions mixtes avait amené une certaine détente. Nous espérons, en nous efforçant de nous réunir autour d’une même table de négociations, neutraliser les éléments violents et extrémistes. Les incidents de Haiphong et de Langson, ... Read More »

Haiphong : Un prélude 5

Du déroulement de la discussion au Comité, on n’a que le procès-verbal rédigé par A. Ségalat. On note surtout que Bidault déclare qu’il ne faut rien faire en Indochine qui puisse servir de précédent, notamment au regard du Maroc ou de la Tunisie, ni sur le plan des concessions, ni sur le plan des initiatives. […] L’ensemble de ce problème ... Read More »

Haiphong : Un prélude 4

Il est cependant capital de noter, à ce stade, que Valluy n’a rendu compte à Paris des instructions qu’il avait envoyées le 22 à Morlière que le lendemain 23 (télégramme 190613 T, 23 novembre, 15 h 35 Z, reçu à Paris le 23 à 17 h 25 ), mettant ainsi le gouvernement devant un fait accompli. Comme ce télégramme ne ... Read More »

Haiphong : Un prélude 3

Estime de mon devoir vous signaler ces répercussions probables et de vous demander si décision du primo 1897 est impérative. La réponse de Valluy, envoyée à Morlière — avec copie à Dèbes —, est célèbre, mais le texte doit en être donné ici : 22 nov. 17.00 Z, 1903/3 T Il m’apparaît nettement que nous sommes en face agression préméditée ... Read More »